Description: 

• La carrière de calcaire de l’usine de  Safi est située à 31 km au nord-est de Safi, à 13 km au nord de Had Harrara, près de Douar Nhaîlat, sur la route provinciale 2313 qui relie Safi à Oualidia ;
• La carrière couvre une superficie de 128,3 ha autorisée, y compris une zone de protection de 15,5 ha.
• Aucune zone protégée n'est près du site;
• L’exploitation se fait par gradins  de hauteur  moyenne environ 15 m et des bancs de 8 m , l’extraction se fait par abattage  à l’explosif.
• Les mesures de sûreté et de sécurité sont une priorité dans chaque opération.

 

Description de l'habitat, de la faune et de la flore: 

La région dite Chaouïa et Doukkala  est connue autrefois, par sa flore et sa faune (surtout herpétofaune) intéressantes, contenant une bonne partie d’espèces macaronésiennes, avec un taux d’endémisme assez important.

La zone de site est riche en taxons remarquables, avec 18 taxons endémiques, potentiellement susceptibles d’être présents sur le site. Ces taxons ont une valeur patrimoniale certaine pour le Maroc. Il faut noter que seuls deux taxons endémiques (Onopordum dissectum subsp. dissectum & Lotus benoistii) ont été trouvés sous formes d’individus isolés, sur des terrains très rocailleux, loin du site de la carrière proprement dit. Une colonisation du milieu par des espèces communes et envahissantes, comme Verbascum ciniatum, Solanum sodomeum, Calendula arvensis, Apium noduflorum,…résulte d’une activité humaine dans la zone.

Insectes, Reptiles et Mammifères, représentent l’essentiel de la biodiversité de site. Pour les insectes, quatre espèces endémiques de coléoptères (Ténébrionidés) de la côte atlantique, avec un enjeu de conservation assez important (Adesmia Smaroccana, Scaurus kraatzi, Pimelia tristis ssp. Interstriata, Stenosis fulvipennis ssp. Safiana). Existence de 19 taxons de reptiles dont 8 observés dans la zone de site (Trogonophis wiegmanni wiegmanni, Eumeces algeriensis algeriensis, Chalcides mionecton mionecton….). Concernant les Mammifères, trois espèces ont été observées dans la zone d’étude (Ecureuil de Barbarie, Lièvre, Renard roux) avec des micromammifères (Rat noir, Rat surmulot, Souris sauvage…).